Cette semaine sur Triangle : Magie et Tradipratique

Cette semaine, autour de Patrick Nguéma Ndong, l’équipe de guérisseurs, pasteurs et autres libres penseurs s’intéresse à la "Magie et à la Tradipratique".

Pour suivre les débats branchez vous sur la radio panafricaine Afrika Numéro 1, du lundi au vendredi, entre 15h30 et 17h00 heure de Paris (rediffusion à 23h30 heure de Paris).

Site Web : http://www.africa1.com

Pour écouter depuis le Web : http://www.africa1.com/player.html

Les fréquences de la radio panafricaine : Abidjan 91.1 – Bamako 102 – Bangui 94.5 – Brazzaville 89.6 – Cotonou 102.6 – Dakar 102 – Douala 102 – Kinshasa 102 – Libreville 94.5 – Lome 102 – Malabo 103 – N’Djamena 103 – Niamey 103 – Ouagadougou 90.3 – Paris 107.5 – Porto Novo 102.6 – Yaoundé 106.7

Enjoy !!!

———-

Notes de l’émission du lundi 02/04/2007:

C’est par l’inittiation à des connaissances cachées et aux mystères liés à des rites africains que la plupart des savant ont eu accès à des informations leur permettant de mettre en place des lois et autres assertions à la base de la science actuelle.

Ayant atteint cette position ils se sont alors réservés le droit de décider de ce qui était réel et de ce qui relevait de la magie, ou pure imagination sans fondement.

un bon tradipraticipien n’a pas besoin de genies et de leur magie, car un tel tradipraticien travaille avec des entités beaucoup plus forts que les genies.

Il existe aussi le cas de la magie sauvage : c’est le cas de personnes possédant une importante force vitale. Sans aller dans une quelconque école de mystères, ces personnes sont capables par le simple fait de se mettre en colère d’anéantir leurs énemies.

Lorsque la connaissance a fuit l’Atlantide en perdition pour se réfugier en Egypte, il n’existait alors aucune réligion. Les religions ont commencé lorsque certaines personnes se sont emparées de la connaissance pour en faire ce que sont devenues les diverses religions.

Mais les personnes possédant un fort pouvoir magnétique savent très bien en fait que cette puissance magique est innée et se trouve en chacun.

———-

Notes de l’émission du mardi 03/04/2007:

Il y a une différence entre le miracle que fait Dieu, entre le miracle fait par un tradipraticien, et entre la magie faite par un faux prophète. "Fais, et cela se fait" tel est l’ordre de Dieu. Les miracles faits par les faux prophètes sont comme de la magie, c’est à dire que cela ne dure qu’un certain temps.

Ainsi il n’est pas rare de constater que les personnes guéries par ces "prophètes" retombent malades après un certain temps. Il n’est pas non plus rare de constater que certains produits et choses disparaissent dans les alentours lorsque de tels prophètes opèrent leurs "miracles".

Toute personnes peut développer un pouvoir lui rendant capable d’accomplir des actes magiques. Même si pour le tradipraticien la magie est considérée comme une oeuvre basée sur l’illusion ou la mystification. Certaines pratiques des tradipraticiens sont parfois considérées comme des actes magiques. Pourtant, à l’inverse du "magicien", le tradipraticien agit en mettant en application les connaissances qu’il a acquises chez un autre tradipraticien (30 ans d’apprentissage pour certains) ou en observant les lois de la nature.

Le tradipraticien par ses connaissances des lois de la Nature est capable de démystifier le "faux prohète" dans ses oeuvres de magie blanche comme noire. Il est capable de cette magie en générale parce qu’il joue sur les illusions, ou alors parce qu’à ses côtés se trouve un génie agissant dans son ombre.

Concernant les prophètes bibliques et autres tels que Moïse et Jésus on ne peut pas dire qu’ils pratiquaient de la magie car nous savons bien qu’il n’y a eu qu’un seul Moîse et un seul Jésus. Ces prophètes avaient tous les deux reçus l’onction divine.

Par contre dans la Bible certains personnages tels que le roi Salomon sont généralement connus comme faisant de la magie grâce aux génies qui l’accompagnaient : par exemple lors d’un des mariages de Salomon le lit conjugal étant resté chez son épouse, Salomon envoya un génie aller chercher le lit pour le ramener sur le lieu où se déroulait la scérémonie nuptiale.

Le tradipraticien pour guérir un malade est capable d’utiliser la magie et ses illusions afin de rendre la santé à son patient.

A l’inverse, il est plus que rare qu’un magicien vienne s’assoir pour apporter la guérision aux malades.

Car après tout nous sommes tous des magiciens car les hommes, comme ce monde, sont tous issus de la magie.

———-

Notes de l’émission du mercredi 04/04/2007: La phénomélogie

Un (bon) magicien peut utiliser son art afin d’aider quelqu’un, car il peut aussi être un grand initié, maîtrisant les lois de la nature.

La phénomélogie est l’étude des phénomènes qui accompagnent les actes magiques.

Les Esprits et autres génies de la nature faisant partir de la nature même, le tradipraticien qui s’occupe de connaissances et autres lois supérieures travaille forcément avec ces Esprits : en fait derrière des rites comme l’Iboga, le tradipraticien recherche les Esprits.

On peut alors dire que la magie apparait au contact de ses Esprits, au contact de l’autre monde.

Le tradipraticien étant en contacte avec plusieurs plans de consciences certaines de ses guérisons ne s’expliquent pas alors par le simple fait de prescrire une plante. C’est parce que la science n’arrive pas à expliquer certaines de ses guérisons que l’on traite souvent le tradipraticien de magicien.

Car certaines maladies ne peuvent apparaître qu’avec la présence de certains mauvais esprits. Le fait de chasser ces esprits redonnent alors la santé au patient.

Le tradipraticien sachant que toute plante est habitée (la fameuse vertue connue des occidentaux) est parfois amené à poser certains actes, comme se mettre nu, avant de cueillir une plante. Allez donc expliquer cela à un scientifique…

Le magicien n’explique pas les conséquences de ces actes à ses adeptes. Si ces derniers savaient le revers de leurs actes magiques ils n’auraient peut-être pas envie de continuer : car à la fin, comme souvent dans ses cas là, ils doivent le payer de leur sang.

Un magicien a la maîtrise des 4 éléments : eau, terre, feu, vent.

Advertisements

A propos arcturien

E.T being from Arcturus Star System... ;-)
Cet article a été publié dans Civilisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s